L’ANSM interdit un spray nasal anti-Covid

(Medscape – Aude Lecrubier) Dans le contexte de la crise du Covid-19, un industriel s’apprêtait à commercialiser au 1er mars un spray nasal à base d’eau ionisée qui aurait montré une inactivation du virus SARS-CoV-2 à plus de 99 % in vitro. La commercialisation et la publicité autour de ce spray viennent d’être suspendues par l’ANSM.

« Nous avons été informés de l’intention de la société Pharma & Beauty – Centrepharma de commercialiser un produit dénommé « Spray Nasal COV-Defense » ou « spray nasal Biokami », en tant que dispositif médical de classe I. Selon les communications récentes du fabricant, ce spray virucide, à base d’eau ionisée, assure l’inactivation du virus Sars-CoV-2 à plus de 99% », indique l’ANSM.

Pourtant l’ANSM n’a « reçu aucune donnée… [Lire la suite]

Retour haut de page