Les masques chirurgicaux à activité biocide pourraient-ils avoir une toxicité propre ?

(Medscape – Fanny Le Brun) La crise sanitaire liée à la Covid-19 a vu émerger des offres de masques revendiquant une activité biocide (virucide ou antimicrobien). Cette action est d’une manière générale réalisée par l’adjonction d’une substance ou d’un matériau à propriété biocide visant à atténuer ou limiter la contamination de ce dernier. Dans ce contexte, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) soulève « la question du bénéfice pour les porteurs de ce type de dispositif par rapport à un masque sans activité biocide peut être soulevée au regard d’une exposition potentielle de l’utilisateur ou des personnes à proximité d’une substance ou d’un matériau biocide présentant potentiellement une toxicité propre »… [Lire la suite]

Retour haut de page