Outils de réalité virtuelle et augmentée : l’Anses met en garde contre le risque de “cybercinétose”

(TICpharma – Sophie martos) L’utilisation d’outils de réalité virtuelle ou augmentée dans l’environnement de travail, notamment en médecine ou dans l’aviation, peut perturber les capacités sensorimotrices ainsi que le système sensoriel et conduire à des symptômes de cybercinétose, de type nausées, vertiges, sueurs, pertes d’équilibre, selon un avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) qui émet quelques recommandations pour limiter les effets indésirables… [Lire la suite]

Retour haut de page