Pilule masculine : pour quand ?

(Medscape – Serge Cannasse) À l’exception de l’usage du préservatif, la contraception est très majoritairement féminine, ce qui pose un enjeu d’équité entre les sexes. De temps à autre, la contraception masculine soulève un intérêt médiatique, mais la recherche à son sujet piétine. L’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) propose une mise au point sur ses avancées [1]. Cette mise au point s’inscrit dans la tendance actuelle d’une plus large implication de la gente masculine dans les questions de contraception, qui s’est traduite cet été par un appel dans le journal Libération signé par des hommes visant à inciter les pouvoirs publics et les laboratoires à avancer sur le sujet de la contraception masculine en France… [Lire la suite]

Retour haut de page