Quelle prise en charge du Covid-19 en réanimation aujourd’hui ?

(Medscape – Vincent Richeux) Comment a évolué la prise en charge en réanimation des formes graves de Covid-19 ? Le Pr Julien Poissy (pôle de médecine intensive/réanimation, hôpital R. Salengro, CHRU de Lille) nous fait le point sur les différentes stratégies mises en place, après une description de la situation observée actuellement dans son service, où la hausse rapide des admissions en réanimation fait craindre à nouveau des difficultés.

« Les progrès dans la prise en charge des patients Covid-19 en réanimation restent assez modestes », a tout d’abord tenu à préciser le médecin réanimateur, également responsable d’unité. « Dans notre service, pendant la première vague, la mortalité était de 20 à 25% chez ces patients. Il est probable qu’elle soit assez similaire au cours de cette deuxième vague, qu’importe les moyens déployés. »

Pourtant, à la sortie de l’été, les profils des patients admis ont laissé espérer une amélioration. « On a eu l’impression, début septembre, de voir moins de formes sévères arriver en réanimation. Mais, aujourd’hui, malheureusement, en termes de gravité et de progression de la maladie, les patients sont les mêmes que ceux observés pendant la première vague. »

« Finalement, les cas les plus graves arrivent maintenant, certainement en raison de la dynamique de l’épidémie », estime le Pr Poissy, qui suggère une possible intensification de la circulation du virus chez les plus âgés. « On observe toujours une moyenne d’âge de plus de 60 ans chez les patients Covid admis en réanimation, mais on voit aussi des sujet jeunes, avec des facteurs de gravité connus », comme une surcharge pondérale. [En savoir plus]

Retour haut de page