Surdosage en vitamine D : éviter les compléments alimentaires chez l’enfant

(Medscape – Fanny Le Brun) La supplémentation en vitamine D est recommandée dès les premiers jours de vie et jusqu’à 18 ans, afin de prévenir le rachitisme. Cependant, l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) souhaite alerter sur le risque de surdosage suite à la prise de compléments alimentaires enrichis en vitamine D. Des cas ont été récemment rapportés chez des jeunes enfants, ayant entraîné une hypercalcémie pouvant avoir des conséquences graves, telles qu’une atteinte rénale à type de lithiase / néphrocalcinose[1].

Quels risques avec les compléments alimentaires ?

Le risque de surdosage en vitamine D est supérieur avec les compléments alimentaires qu’avec les médicaments pour plusieurs raisons :

  • La concentration en vitamine D par goutte est parfois très élevée (jusqu’à 10.000 UI) et les doses recommandées en fonction de… [Lire la suite]
Retour haut de page