Surveillance des variants : Malgré les annonces, le séquençage français est toujours à la traîne

(Industrie&Technologies – Anaïs Marechal) En janvier dernier, une montée en charge de la surveillance génomique du Sars-cov-2 est annoncée pour traquer les variants d’intérêt. Dans les faits, les résultats d’enquêtes éphémères mettent plusieurs semaines à être livrés, et le nombre de séquences rendues publiques reste faible. La stratégie ne permet pas de rendre compte de la situation épidémique.

Trois mois après que le Royaume-Uni ait tiré la sonnette d’alarme, la France peine toujours à mesurer la progression des variants d’intérêt du Sars-cov-2 sur son territoire. Certes, tous les échantillons positifs sont retestés par RT-PCR de criblage. Mais ces tests ne permettent que… [Lire la suite]

Retour haut de page