Tests et autotests antigéniques nasaux : la HAS dit oui à ces tests « moins invasifs »

(Medscape – Aude Lecrubier) La Haute Autorité de Santé (HAS) s’est prononcée en faveur d’un nouveau type de tests de détection du SARS-CoV-2 pour compléter l’offre actuelle. Il s’agit de tests antigéniques rapides sur prélèvement nasal, un prélèvement, moins profond, mieux toléré que le prélèvement nasopharyngé.

« Il y a encore aujourd’hui plus de 23 000 cas quotidiens détectés. Nous ne pouvons pas nous permettre le luxe de ne pas accepter toute nouvelle modalité de détection du virus dans la lutte actuelle. Plus il y a de tests disponibles, plus il y a de monde testé pour débusquer le virus », a commenté le Pr Dominique Le Guludec, présidente de la HAS lors d’une conférence de presse.

TDR, TROD ou autotest

Ces nouveaux tests, déjà utilisés en Allemagne, au Royaume-Uni, au Portugal, ou encore en Autriche, se présentent sous trois formes… [Lire la suite]

Retour haut de page