Tests salivaires rapides RT-LAMP intégrés : la HAS ne recommande plus leur prise en charge

(Medscape – Aude Lecrubier) Il s’agit d’un revers majeur pour les tests salivaires rapides RT-LAMP intégrés de détection du SARS-CoV-2 (qui n’utilisent pas la technique de RT-PCR). La Haute Autorité de santé (HAS)compte tenu des nouvelles données disponiblessuspend sa recommandation de prise en charge de ces tests[1]

En cause, une grande variabilité des résultats obtenus, remettant en cause leur efficacité alors que « des alternatives fiables présentant les mêmes niveaux d’acceptabilité ou de rapidité existent désormais », note la HAS… [Lire la suite]

Retour haut de page