Trisomie 21 : une hormone ouvre des pistes de traitement inédites

(The Conversation – Vincent Prévot, Nelly Pitteloud) Les personnes atteintes de trisomie 21 présentent des déficiences cognitives très handicapantes. Une étude pilote dont les résultats ont été publiés dans la revue Science révèle le rôle important joué par une hormone, la GnRH, dans ces problèmes de cognition. Vincent Prévot, neuroendocrinologue à l’Inserm, et Nelly Pitteloud, endocrinologue à l’université de Lausanne, ont encadré ces recherches, qui pourraient ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques. Ils les décryptent pour The Conversation… [Lire la suite]

Retour haut de page