Un IEC prévient la dégradation de la FEVG après traitement du cancer du sein HER+

(Medscape – Neil Osterwell) Chez les femmes avec un cancer du sein précoce HER-positif traité par un régime à base d’anthracycline suivi par du trastuzumab (Herceptin), un traitement concomitant par l’inhibiteur de l’enzyme de conversion de l’angiotensine II (IEC), le lisinopril, peut concourir à prévenir le déclin de la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) en dessous de 50%, selon une nouvelle étude présentée… [Lire la suite]

Retour haut de page