Un score calcique nul n’exclut pas toujours une obstruction coronaire chez les plus jeunes

(Medscape – Steven Stiles) Pour évaluer le risque cardiovasculaire chez les patients symptomatiques, la densité calcique en sus de l’évaluation clinique peut être créditée d’une forte fiabilité mais sa valeur ajoutée pour écarter la maladie coronarienne obstructive (CAD) pourrait bien dépendre de l’âge, suggère une étude observationnelle sur près de 24 000 patients.

Score calcique égal à 0 : attention à ne pas passer à côté des plus jeunes

Dans cette cohorte, sur 5 043 patients qui présentaient une maladie coronaire athérosclérotique sténosante, une minorité, soit un peu plus de 14%, ne montrait pas de preuves de calcification coronaire, c’est à dire avait un score calcique coronaire (SCC) égal à 0. La prévalence d’un SCC nul était plus élevée chez les patients qui ont moins de 60 ans… [Lire la suite]

Retour haut de page