Une vaste étude précise les complications liées aux tests nasopharyngés mal réalisés

(Medscape – Dr Claude Biéva) Une étude publiée dans le JAMA Otolaryngology Head Neck Surgery [1] s’est intéressée à la technique des prélèvements nasopharyngés par écouvillon pour la recherche du SARS-CoV-2. Les auteurs attirent l’attention sur un certain nombre de complications qui, toutes rares qu’elles soient, doivent néanmoins inciter à la prudence… même s’ils ne nient en rien l’importance de ces tests.

Le test de biologie moléculaire pour rechercher le SARS-CoV-2 sur un écouvillon nasopharyngé est devenu en un an une des analyses les plus demandées au monde. Personne aujourd’hui ne discute l’utilité de ce frottis, pas plus que le choix de la méthode moléculaire qui affiche une sensibilité modérée de 56% à 83% mais une spécificité > 99%.

Cette étude est originale et instructive car elle… [Lire la suite]

Retour haut de page