Variole du singe : au Royaume-Uni, les experts suivent de près les cas féminins

(Medscape – Jake Remaly) Alors que les cas de variole du singe continuent d’augmenter aux États-Unis et à l’étranger, au Royaume-Uni – l’un des pays les plus touchés par l’épidémie – les experts en maladies infectieuses surveillent de près un groupe de population en particulier : les femmes… [Lire la suite]

Retour haut de page