Cancers solides : un titre d’anticorps plus faible après vaccination Covid-19

(Medscape – Anne-Gaëlle Moulun) Une étude française montre que les patients souffrant d’un cancer solide développent un fort taux de séroconversion après deux injections de vaccin à ARNm anti-SARS-CoV-2, mais que leur titre d’anticorps reste faible. Explications du Dr Romain Palich, infectiologue à la Pitié-Salpêtrière et auteur principal de l’étude.

Cancers de localisations variées

« Notre point de départ c’est la prise en charge de patients plus ou moins immunodéprimés. Nous savons qu’ils répondent moins bien aux vaccinations », explique le Dr Romain Palich. « Nous avons voulu savoir ce qu’il en était pour les patients ayant des cancers solides ». Lors d’une étude préliminaire… [Lire la suite]

Retour haut de page