Cardiomyopathie ischémique : l’angioplastie ne fait pas mieux qu’un traitement médical optimal dans REVIVED-BCIS2

(Medscape – Patrice Wendling, Aude Lecrubier) L’intervention coronarienne percutanée (ICP) associée à un traitement médical optimal (TMO) ne prolonge pas la survie et n’améliore pas la fonction ventriculaire par rapport au TMO seul chez les patients atteints de cardiomyopathie ischémique sévère, selon les résultats de l’essai REVIVED-BCIS2 présentés lors du Congrès 2022 de la Société européenne de cardiologie (ESC)… [Lire la suite]

Retour haut de page