DANCAVAS et intérêt du dépistage CV de masse : des résultats controversés

(Medscape – Stéphanie Lavaud) Alors que les investigateurs espéraient qu’un dépistage cardiovasculaire proposé à large échelle réduise la mortalité toute cause chez les hommes de plus de 65 ans, l’étude danoise DANCANVAS n’a pas atteint son critère primaire. En effet, la comparaison entre le groupe des hommes âgés de 65 à 74 ans invités à réaliser un dépistage CV complet et ceux qui n’ont pas été invités à réaliser un tel examen n’a pas montré de différence significative en termes de décès toutes causes confondues sur une période médiane de 5,6 ans… [Lire la suite]

Retour haut de page