La minute vasculaire – Prévention de la maladie veineuse thrombo-embolique

Par Serge Cohen – Marseille

Les inhibiteurs du facteur XI sembleraient plus efficaces et occasionneraient moins de saignements que les anticoagulants classiques dans la prévention et le traitement curatif des maladies thrombo-emboliques artérielles et veineuses. A cet effet, le Milvexian à différentes posologies a été comparé à l’Enoxaparine chez 1242 patientsqui doivent bénéficier d’une arthroplastie du genou. Chez les patients qui ont reçu le Milvexian 2x/j, l’incidence de la MVTE a été 21% pour 25 mg, 11% pour 50 mg, 9% pour 100 mg et 8% pour 200 mg. 

Parmi ceux qui ont reçu le Milvexian 1x/j, l’incidence de la MVTE a été de 25% pour 25 mg, 24% pour 50 mg et 7% pour 200 mg, comparée à 21% chez les patients traités par Enoxaparine 0,4 ml. L’efficacité du rapport dose/efficacité est significative (p<0,001) pour la double prise.

L’incidence des complications hémorragiques a été de 4% dans les 2 groupes (Milvexian et Enoxaparine) : 1% pour les hémorragies majeures, 2% pour les non-majeures et les autres effets secondaires sérieux ont été respectivement de 2 et 4%.

En conclusion, le Milvexian, inhibiteur du facteur XI, est efficace dans la prévention de la MVTE en chirurgie orthopédique avec un risque hémorragique faible.

N Engl J Med 2021;385:2161-72. 

cardionews_500x110
Retour haut de page