Chronobiologie : existe-t-il un bénéfice à traiter l’HTA le soir ?

(Medcape – Caroline Guignot) Si la pression artérielle diminue habituellement de 10 à 20% durant la nuit, près de 40% des personnes présentant une HTA ne bénéficient pas de cette baisse et ont de ce fait un risque cardiovasculaire accru. Chez ces patients, l’idée d’administrer les médicaments antihypertenseurs le soir, notamment en cas de traitement à prise unique, pourrait être intéressante, tout en limitant les risques d’effets secondaires (hypotension orthostatique).

Cependant, il existe un risque de baisse excessive de la pression artérielle durant la nuit. Une publication synthétisant les données sur le sujet est parue dans Journal of Human Hypertension[1].

Elle suggère que le bénéfice du traitement… [Lire la suite]

Retour haut de page