Covid-19 : les événements thromboemboliques restent élevés malgré la prophylaxie

(Medscape – Sue Hughes) Une grande étude observationnelle américaine montre que des complications thromboemboliques majeures et des événements cardiovasculaires indésirables surviennent avec une fréquence élevée chez les patients atteints de Covid-19, en particulier dans le cadre des soins intensifs, en dépit d’une utilisation élevée de la thromboprophylaxie [1]. L’étude a été publiée dans le Journal of the American College of Cardiology. (Lire aussi sur ce sujet Formes sévères de COVID-19: faut-il renforcer l’anticoagulation?)

Pas assez de thromboprophylaxie ?

Interrogé par Medscape Medical News, l’auteur principal Gregory Piazza, (Brigham and Women’s Hospital, Boston, Massachusetts) a déclaré : « Malgré un taux très élevé de prophylaxie antithrombotique, nous avons observé un taux élevé d’événements thromboemboliques suggérant que nous ne donnons probablement pas suffisamment de thromboprophylaxie à nos patients ».

« La prophylaxie standard telle que préconisée dans les recommandations est une faible dose d’héparine de bas poids moléculaire une fois par jour, mais ces résultats suggèrent que [les patients] ont probablement besoin de doses plus élevées », a-t-il ajouté.

Cependant, le Dr Piazza a averti qu’il s’agit d’une étude observationnelle et que des essais randomisés… [En savoir plus]

Retour haut de page