Covid-19 : un traitement antithrombotique n’est pas justifié en ambulatoire

(Medscape – Fran Lowry) En ambulatoire, l’instauration d’un traitement antithrombotique chez un patient Covid-19 cliniquement stable ne protège pas contre les événements indésirables cardiovasculaires ou pulmonaires, d’après une nouvelle étude randomisée.

Un tel traitement s’est déjà montré utile chez les patients Covid-19 hospitalisés mais, dans cette étude, la prescription d’aspirine ou d’apixaban n’a pas réduit les taux de mortalité toutes causes confondues, de thromboembolie veineuse ou artérielle symptomatique, d’infarctus du myocarde, d’AVC ou d’hospitalisation pour cause cardiovasculaire ou pulmonaire en ambulatoire… [Lire la suite]

Retour haut de page