La cardiologie interventionnelle à l’ESC 2020

Sébastien Arméro (Marseille)

Cette année, qui fut si particulière pour tous, nous amène à moins de présentations de grandes études lors de cet ESC non présentiel, mais tout de même plusieurs belles études très attendues. 

RECOMMANDATIONS : elles sont très attendues et représentent toujours un moment fort du congrès ; on attend notamment les nouvelles recommandations qui feront suite aux recommandations de 2019 sur la coronaropathie chronique et qui concerneront cette année la prise en charge des SCA ST -.

LoDoCo2 Low-Dose Colchicine in Coronary Disease 

L’etude LoDoCo (Low Dose colchicine) suggère qu’un traitement anti inflammatoire par colchicine 0,5 mg une fois par jour apparaît sûr et efficace en prévention secondaire des maladies cardiovasculaires. LoDoCo2 est une étude multicentrique, internationale, en double aveugle guidée par les événements avec 5 522 patients coronariens tolérants à la colchicine pendant 30 jours randomisés vs placebo. Etude avec 90 % de puissance pour détecter une diminution de 30 % du critère primaire composé : décès CV, IDM, AVC ischémique et revascularisation coronaire pour ischémie documentée. L’etude LoDoCo2 devrait nous donner une information claire sur l’efficacité et la sécurité d’un traitement par faible dose de colchicine en prévention secondaire pour des patients coronariens stables.

POPULAR TAVI

L’étude Popular TAVI comparant l’anticoagulation seule (n = 164) et l’anticoagulation en association avec clopidogrel (n = 162) pour une population sous anticoagulants pour une indication appropriée (ACFA 96 %) qui vont bénéficier d’un TAVI. Les patients qui ont bénéficié d’une angioplastie coronaire dans les 3 mois précédents le TAVI ont été exclus. Après 12 mois, le groupe anticoagulant seul présente significativement moins de saignements (critère primaire fréquence des saignements (risk ratio 0.63, 95% CI 0.43-0.90, P = 0.01). L’anticoagulation seule était également supérieure pour le critère secondaire (critère composé décès CV, saignements non liés à la procédure, AVC ou IDM (risk ratio 0.69, 95 % CI 0.51-0.92). L’anticoagulation seule n’était pas inférieure à l’anticoagulation associée au clopidogrel pour un critère secondaire composite comprenant le décès CV, AVC ischémique et l’IDM (différence absolue -3.9% ; 95 % CI pour non infériorité −11.9% à 4.0 %).

Etude ATPCI

Belle étude (6 007 patients avec un suivi de 2 à 4 ans) randomisée en double aveugle étudiant l’intérêt de la trimetazidine contre placebo, en plus d’un traitement optimal dans le traitement de l’angor résiduel après revascularisation.

REALITY

Une étude randomisée sur la transfusion chez les patients présentant un IDM.

Du fait des incertitudes sur l’effet de la transfusion chez les patients anémiques présentant un IDM, nous avons initié une étude randomisée internationale permettant de répondre à cette question. L’hypothèse est qu’une stratégie de transfusion restrictive (déclenchée pour une Hb < 8 g/dl) sera cliniquement non inférieure à une stratégie libérale (déclenchée pour une anémie < 10 g/dl) et sera moins coûteuse. Cette étude a pour critère principal : décès toute cause, IDM non fatal, AVC non fatal, ou revascularisation urgente guidée par l’ischémie à 30 jours (figure). Il s’agit d’une étude multicentrique européenne qui inclura 630 patients en ouvert. La survie à 1 an sera étudiée en critère secondaire. Cette large étude randomisée est actuellement la seule qui, par sa taille, est à même de répondre à cette importante question clinique.