La ROSP chamboulée par la pandémie

(Medscape – Jean-Bernard Gervais) Du fait de la pandémie, certains indicateurs de la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP) sont en baisse sur l’année 2020. Mais l’Assurance Maladie a contré les effets négatifs de cette baisse d’activité en appliquant un coefficient majorateur sur cette prime.

Hausse de la rémunération moyenne de +1,34%

De prime abord, les chiffres de la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP) pour l’année 2020 sont plutôt bons. « La rémunération des seuls médecins généralistes, au titre de la Rosp médecin traitant de l’adulte, représente 258,3 millions d’euros pour 50 733 médecins, soit… [Lire la suite]

Retour haut de page