La téléconsultation, nouvelle panacée ? Pas sûr, selon deux généralistes

(Medscape – Marine Cygler) Fin septembre, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du ministère de la Santé a publié trois études sur l’activité des médecins généralistes pendant les périodes de confinement et du déconfinement du printemps. On apprenait que trois médecins généralistes sur quatre avaient mis en place la téléconsultation alors qu’ils n’étaient que 5% avant l’épidémie. Et aujourd’hui, qu’en est-il ? L’essai a-t-il été transformé ? Pas vraiment, semble-t-il. Si la téléconsultation a trouvé sa place à la faveur d’une période de crise inédite, elle ne remplace pas la relation de visu patient-médecin, comme en témoignent le Dr Jean Battistoni (médecin généraliste, Ifs, Calvados), président de MG France, et le Pr Eric Galam (médecin généraliste, Paris).

« Préférez-vous voir vos enfants en visio ou vrai ? » interroge Jean Battistoni. « Et si vous ne pouvez pas les voir en vrai, préférez-vous ne pas les voir du tout ou les voir en visio ? » poursuit-il. Voici pour lui comment s’est formulée la question de la téléconsultation pour nombre de médecins généralistes au printemps dernier, les « enfants » remplaçant les « patients » dans cette métaphore familiale… [Lire la suite]

Retour haut de page