Les grandes études du congrès de l’ESC 2020

Par le Dr Pierre Sabouret – CNCF et Action Group – Paris

Ce congrès s’inscrit dans le contexte particulier de la pandémie du CoVid19 et s’avère donc « virtuel » mais les études présentées sont bien « réelles » avec des sessions passionnantes à suivre pendant 5 jours. Plusieurs études ont retenu mon attention, avec des choix arbitraires compte tenu de la richesse du programme.

Après les bénéfices démontrés par les SGLT2i sur la réduction des événements cardiovasculaires chez les patients diabétiques, mais aussi chez les patients non diabétiques insuffisants cardiaques dans l’étude DAPA-HF évaluant la Dapaglifozine, les résultats de l’étude EMPEROR, évaluant l’Empaglifozine chez des patients aux caractéristiques proches de celles de l’étude DAPA-HF, sont attendus afin de confirmer la place de cette nouvelle classe dans l’insuffisance cardiaque à FEVG réduite, que les patients soient diabétiques ou non. EXPLORER-HCM est autre étude très attendue car elle évalue le MAVACAMTEN, qui est un modulateur de la myosine qui agit en diminuant les interactions actine-myosine chez les patients présentant une CMH obstructive symptomatique. Rappelons que cette molécule a montré des résultats encourageants lors de l’étude PIONEER (et son extension PIONEER OLE). Dans le domaine de la FA, la stratégie contrôle de la fréquence cardiaque versus restauration du rythme sinusal repose sur les données, maintenant anciennes de l’étude AFFIRM. L’étude EAST-AFNET 4 apportera des données utiles sur l’intérêt d’un contrôle précoce du rythme cardiaque chez les patients en FA.

Le Dimanche 30 août sera l’occasion de préciser l’intérêt de l’ENTRESTO versus un blocage personnalisé du système rénine angiotensine aldostérone (SRAA) chez les patients présentant une insuffisance cardiaque à FE préservée évalué dans l’étude PARALLAX, alors que le traitement antithrombotique optimal dans le TAVI sera mieux défini par l’étude POPULAR-TAVI. Le Lundi 31 Août nous donnera l’opportunité de conforter les bénéfices de la Colchicine démontrés dans COLCOT avec l’étude LoDoCo2, et de déterminer quel est le score le plus pertinent (HESTIA ou PESI simplifié) pour une prise en charge ambulatoire des embolies pulmonaires non sévères.

Deux études ont retenu mon attention pour le Mardi 1er septembre : l’étude Franco-Espagnole qui apportera des données fondamentales sur le thème très controversé de l’intérêt de transfuser les patients avec SCA et anémie modérée, et l’étude randomisée BRACE-CORONA sur l’intérêt de poursuivre ou non les bloqueurs du SRAA chez les patients infectés par le CoVid19, afin de conforter les données rassurantes de 3 larges cohortes.

Cette année 2020 est également l’occasion de mises à jour cruciales des recommandations européennes dans le domaine de la FA, du NSTEMI, de la cardiologie du sport et des activités physiques chez les patients présentant une maladie cardiovasculaire, et sur la prise en charge des adultes présentant une cardiopathie congénitale.

Conclusion

Ce congrès présentera de nouvelles avancées dans des domaines variés de la cardiologie, et des mises à jour des recommandations très attendues, particulièrement dans le domaine de la FA et du NSTEMI.