L’exercice aérobique peut réduire la fréquence et la gravité de la FA : ACTIVE-AF

(Medscape – Marlène Busko) Dans l’essai contrôlé et randomisé ACTIVE-AF, les 120 patients qui présentaient une fibrillation atriale ont tiré des bénéfices significatifs d’un programme de 6 mois d’exercices modérés (pour certains supervisés et d’autres pas) comparé à des soins usuels, selon les résultats d’une nouvelle étude, présentée en late-breaking au congrès de l’European Society of Cardiology (ESC) qui a lieu cette année encore de façon virtuelle [1].

120 patients atteints de FA paroxystique ou persistante

Parmi les 120 patients atteints de fibrillation atriale (FA)… [Lire la suite]

Retour haut de page