L’Insuffisance Cardiaque à l’ESC 2020

Par le Dr Patrick Khanoyan Marseille

Pour l’ESC 2020 ça ne se passera pas depuis les canaux d’Amsterdam mais depuis ceux d’internet.
Après une année 2019 particulièrement riche en cardio-diabétologie (les résultats de DAPA–HF, et 3 recommandations qui ont bouleversé notre approche), l’ESC nous propose plusieurs études intéressantes en insuffisance cardiaque, toutes seront des « live » directs (rediffusions ALD).

Effectivement, la première d’entre elles poursuit avec la cardio-diabéto puisque c’est EMPEROR-REDUCED que va présenter Milton Packer en Hot Line le 29/08 à 14h30 et dont nous connaissons déjà le résultat favorable.  C’est une étude de 3 730 patients insuffisants cardiaques symptomatiques avec des FE ≤ 40 %, élévation du NTproBNP et traitement approprié, qui sont ou non diabétiques, permettant de juger si l’addition de 10mg d’empagliflozin aux traitements de référence est efficace et sûre. La durée de l’étude est de 38 mois avec une médiane probablement de 20 mois. Le résultat est tombé favorable le 30 juillet sur le critère primaire (décès CV et hospitalisation pour IC). Cette étude renforce les résultats positifs de DAPA-HF et probablement guidera les prochaines recommandations ESC de l’IC de 2021 vers l’inclusion d’un 5e pilier du traitement de l’IC comme nouveau standard de référence. Discussion du résultat par John McMurray. On se rappelle que la dapagliflozine 10mg est disponible en France depuis le 01 Avril et aux USA depuis le mois de mai.

650

PARALLAX sera présentée en HotLine le 30/08/20 à 16h30 par Burkert Pieske (Berlin). Après les résultats mitigés de Paragon-HF, une nouvelle étude de 2 569 patients ICFEP (FE > 40 %, symptomatique avec NTproBNP significatif et pathologies structurelles : OG dilatée ou HVG) sur un suivi de 24 semaines testant sacubitril valsartan vs les bloqueurs de SRAA appropriés aux comorbidités ou pas sur des critères intermédiaires (NTproBNP, test de marche de 6 mn) puis qualité de vie et symptômes. L’étude était prévue avant Paragon et pourrait relancer l’intérêt du traitement chez certains patients.

Toujours en HotLine le 29/08/20 à 15h30, Lacopo Divotto (Florence, It) présentera EXPLORER-HCM dont les resultats sont connus favorables depuis le 11 mai dernier. Il teste l’efficacité et la sécurité du Mavacamten (modulateur allostérique des interactions actine-myosine, qui réduit l’hypercontractilité myocardique) dans les cardiopathies hypertrophiques. 251 patients NYHA II-III avec gradients > 50 mmHg ont été randomisés vs placebo, titrés de 2, (jusqu’à 15 mg et suivis 30 semaines. C’est donc le premier traitement qui réduit le critère primaire (symptômes et fonction) et améliore les secondaires (NYHA, gradient, pic VO2, qualité de vie) tout en étant bien toléré.

Peu de sessions thématiques mais on retrouvera deux LateBreaking IC le 29/08 à 8h30 (fonction diastolique et mortalité) et le 30/08 à 9h40 (FE et mortalité) sur des larges populations.

Il y a des symposia de laboratoires intéressants avec des experts renommés :

  • Le 29/08 à 17h30, la session donne la parole à Carolyn Lam sur les choix thérapeutiques dans l’IC.
  • Le 30/08 à 15h, la session donne la parole à John McMurray sur les leçons de DAPA-HF un an après.
  • Martin Cowie et Fayez Zannad discuteront du positionnement des inhibiteurs de SGLT2 dans l’IC.
  • Nous aurons l’occasion de comprendre avec Christopher Cannon l’échec de l’Ertugliflozin dans Vertus-CV trial présenté récemment à l’ADA, alors que les autres iSGLT2 sont démontrés efficaces.

On trouvera le 30/08 à 10h50 une session expert de 40 mn sur l’IC à FEP balayant l’algorithme diagnostique, l’imagerie et le futur de la prise en charge.

Et pour finir les recommandations ESC des cardiopathies congénitales à l’âge adulte seront présentées le 01/09 à 15h30.

Bon télé-congrès !