Neuf questions sur le nouveau variant du SARS-CoV-2 observé au Royaume-Uni

(Le Monde) Un variant du SARS-CoV-2 semble être associé à une hausse brutale du nombre de cas dans la région de Londres ces dernières semaines. Mais la preuve d’une contagiosité accrue n’a pas été faite.

A six jours de Noël, le premier ministre britannique a annoncé le reconfinement de Londres et d’une partie de l’Angleterre, face à une hausse brutale des cas de Covid-19. Boris Johnson a aussi annoncé qu’un variant du SARS-CoV-2, porteur de plusieurs mutations génétiques décrites depuis quelques mois, serait à l’origine de cette nouvelle flambée des cas, indiquant que la propagation de celle-ci serait « 70 % plus importante ».

Quel est ce nouveau variant du SARS-CoV-2 ?

Appelé VUI-202012/01 (variant under investigation n° 1 du mois de décembre 2020), ce variant du SARS-CoV-2 présente au total 17 mutations de son génome par rapport au coronavirus qui avait été séquencé en janvier 2020 à Wuhan.

Huit de ces 17 mutations impliquent la protéine de spicule présente sur la surface du virus, celle-là même qui donne au virus sa forme de couronne et qui lui permet d’infecter… [Lire la suite]

Retour haut de page