Vaccin Pfizer en vie réelle : pas de sur-risque CV chez les plus de 75 ans

(Medscape – Aude Lecrubier) Depuis le début de la campagne vaccinale, des signaux potentiels d’évènements cardiovasculaires ont été identifiés pour le vaccin Comirnaty à partir des déclarations de pharmacovigilance en France et à l’international. Il s’agit principalement d’hypertension artérielle et de signaux d’événements cardiovasculaires, thromboemboliques et hémorragiques.

Pour connaitre la réalité de cette association, le Groupement d’Intérêt Scientifique ANSM-Cnam EPI-PHARE a mené une large étude de pharmaco-épidémiologie chez les personnes âgées de 75 ans et plus vaccinées et non-vaccinées en France pendant trois mois. Et les résultats sont rassurants… [Lire la suite]

Retour haut de page