Variant anglais du SARS-CoV-2 : la France est-elle prête pour une détection à grande échelle ?

(Medscape – Stéphanie Lavaud) Le 25 décembre, un premier cas d’infection par le variant VOC 202012/01 a été confirmé sur le territoire national. Il a été détecté à Tours. Il s’agit d’un homme de nationalité française résidant en Angleterre. Arrivé de Londres le 19 décembre, le patient asymptomatique a été pris en charge au CHU le 21 et détecté positif. L’infection au variant VOC 202012/01 a été confirmée par le Centre national de référence des virus des infections respiratoires.

Les autorités sanitaires ont procédé au contact-tracing des personnes contacts à risque. Un système de détection et de surveillance des cas possibles d’infection ou de portage du variant VOC 202012/01 a été mis en place par Santé publique France et les Centres nationaux de référence, en lien avec les laboratoires d’analyses. Les laboratoires adressent au CNR pour séquençage tout résultat de test PCR positif pour une personne revenant du Royaume-Uni ou ayant été en contact rapproché avec une personne revenant du Royaume-Uni ou tout résultat de test PCR pouvant évoquer le virus variant.

La même procédure a été mise en place pour les personnes au retour d’Afrique du Sud, où un autre variant du SARS-CoV-2 circule actuellement de façon active. A ce jour, plusieurs prélèvements positifs pouvant faire évoquer le variant VOC 202012/01 sont en cours de séquençage par les laboratoires du CNR… [Lire la suite]

Retour haut de page