Variant britannique du SARS-CoV-2 : 64 % plus meurtrier

(Medscape – Nathalie Barrès) Il est admis que le variant britannique du SARS-CoV-2 (VOC-202012/1) est plus transmissible que les précédents variants. Une étude récemment publiée dans le British Medical Journal confirme qu’il est également plus meurtrier : il induirait une augmentation de la mortalité de 64% et ce principalement entre la 3e et 4e semaine après la date de positivité au test PCR[1].

Cette étude a comparé la mortalité à 28 jours de sujets issus de la population générale (hors professionnels de santé et personnes nécessitant des soins) et ayant reçu… [Lire la suite]

Retour haut de page