Vitamine D : la carence liée à une probabilité plus élevée d’avoir un test Covid-19 positif

(Medscape – Caroline Guignot) Une étude américaine avance que les patients ayant une carence en vitamine D non traitée ou insuffisamment traitée ont plus de risque d’avoir un test COVID-19 positif que ceux ayant des taux normaux. Par ailleurs, les résultats montrent que ceux qui avaient eu une carence dans les 12 mois et qui avaient été efficacement traités n’avaient pas un tel sur-risque. Ce travail n’apporte aucune preuve de causalité mais vient alimenter les discussions relatives aux pistes préventives ou curatives liées à la vitamine qui sont explorées par certaines équipes.

La vitamine D fait l’objet d’investigations thérapeutiques dans la prévention ou la prise en charge de la maladie Covid-19. Cependant, l’association entre le taux de vitamine D et le risque d’être infecté par le SARS-CoV-2 est mal connue. Une étude d’association menée à partir de la UK Biobank avait écarté l’hypothèse, mais celle-ci avait pris en compte des dosages anciens (jusqu’à 14 ans auparavant)… [En savoir plus]

Retour haut de page