Pas d’effet rebond des migraines après l’arrêt du clopidogrel au décours de l’occlusion d’une communication interauriculaire

(Medscape – Batya Swift Yasgur) Après fermeture percutanée d’une communication inter auriculaire (CIA), 1 patient sur 7 souffre de migraines de novo. Les résultats à un an de l’étude CANOA montrent que la double anti-agrégation plaquettaire (DAP) clopidogrel et aspirine pendant une période de 3 mois après la procédure, réduit significativement et durablement l’incidence des céphalées.

Pas résurgence significative des migraines

Les chercheurs ont recruté 171 patients sans antécédent migraineux ayant eu la fermeture d’une CIA. Au décours de l’intervention, les sujets ont été répartis en deux cohortes soit DAP soit aspirine plus placebo (monothérapie anti-agrégante) pendant 3 mois. A la fin de cette période, le clopidogrel a été cessé et l’aspirine seule poursuivie. Il n’y a pas résurgence significative des migraines entre les deux groupes 6 et 12 mois après la procédure.

« Nous avons remarqué que la majorité des crises migraineuses, qui survenaient dans les semaines suivant la procédure, avaient disparu au bout d’une année et dans la majorité des cas, elles s’étaient estompées ou spontanément résolues chez la majorité des patients » déclare à theheart .org/Medscape Cardiology l’auteur senior, Josep Rodés-Cabau (director, Catheterization and Interventional Laboratories, Quebec Heart and Lung Institute, Quebec City, Canada).

« Il n’y a pas eu d’effet rebond significatif des crises de migraines après l’arrêt du clopidogrel, ni d’effet délétère, cela nous conforte l’intérêt de l’arrêt rapide du clopidogrel chez ces patients » dit-il.

L’étude clinique pré-spécifiée randomisée a été publiée en ligne dans le numéro du 23 septembre du JAMA Cardiology[En savoir plus]

Retour haut de page